BIEN DEBUTER LA PRATIQUE



La pratique doit être progressive : apprenez un Arkana après l’autre jusqu’au septième. N’augmentez que petit à petit la durée des exercices (dix minutes suffisent pour un débutant comme  pour un entraînement d’entretien courant). De cette façon, vous progresserez très vite et vous exécuterez les Arkana de mieux en mieux.


Au début, la pratique vous demandera peut-être quelques efforts mais, au fur et à mesure, tout deviendra simple et fluide. Vous maîtriserez alors les Arkana… et il vous restera le plaisir de les faire et d’en recueillir les étonnants résultats de régénération, de revitalisation, de rajeunissement et de santé.


Vous pouvez pratiquer les Arkana à tout moment et leur diversité permet de sélectionner ceux qui vous conviennent le mieux selon le lieu ou le moment.


Les Arkana ne sont pas des mouvements et des postures définitifs et sclérosés : chacun peut les adapter en fonction de sa propre morphologie. La vitesse d’exécution peut également être différente selon son propre tempérament ou selon le but recherché : stimulation ou apaisement. L’idéal toutefois est de suivre un cours de YOGA DERCVICHE avec un moniteur professeur, dans votre région, ou de participer à un stage d’initiation, avec un professeur, à la Libre Université de l’Euphonie Gestuelle du Samadeva.


quelques conseils

Quelques indications pour faciliter la pratique :

  • Portez des vêtements amples qui ne gênent ni la respiration, ni la circulation sanguine, ni les mouvements
  • Otez le plus possible  lunettes, montre, colliers, bagues et bracelets. 
  • De préférence, pratiquer l’estomac vide
  • Pour certains Arkana, il est nécessaire de disposer d’un tapis de laine ou d’une serviette de bain.
  • Il est bon  d’être dans une pièce bien aérée, d’entrouvrir une fenêtre si nécessaire, en veillant à ce que la température reste agréable.
  • Ne jamais forcer, afin de ne pas vous blesser ; faites tout en douceur. Si vous êtes fatigué après la séance, cela signifie que soit vous en faites trop, soit vous êtes sur le point de tomber malade.
  • Si des douleurs articulaires ou autres se réveillent au début, pratiquez avec plus de douceur et, si les douleurs persistent, consultez un thérapeute. En effet, tout ce qui se révèle est le signe d’un trouble que vous vous devez de soigner. Une douleur persistante est le signe d’un problème physique, mais peut, parfois aussi, signifier qu’une pratique est incorrecte ou excessive.